Tendances mugcakes

Salut, comment ça va ? Ton week-end s’est bien passé ? Moi, nickel… Il a été comme d’habitude très copieux 😀 A Toulouse, le gourmand a un micro-ondes. Du coup, c’était l’occasion de tester les fameux mugcakes qu’on voit partout sur le net. Une première tentative de mugcake sucrée s’est avérée totalement ratée. Le truc indigeste, spongieux, même pas gourmand. J’ai découvert que Marabout avait édité un livre de recettes sur les mugcakes salés, mais comme j’avais envie de tester aussi des sucrés… j’ai plutôt cherché du côté des livres de recettes qui proposaient à la fois mugcakes salés ET sucrés. Et j’ai trouvé chez Hachette : Mug cakes : Recettes en 3 minutes

C’était soirée mugcakes du coup : deux mugcakes salés par personne, et un sucré pour finir sur une note gourmande.

D’abord, un mugcake poivron, feta et pignons. Avant puis après cuisson.

 Mugcake salé poivron, feta et pignons avant cuisson Mugcake salé poivron, feta et pignons

Ce n’est pas le mugcake le moins couteux, d’autant plus qu’on n’a pas toujours un paquet de pignons (super chers !) dans les placards, qui attend sagement l’envie de mugcakes. Mais c’était vraiment très bon, et le mélange feta/poivron était très réussi. Ce mugcake se fait en deux temps, avec une première cuisson des poivrons dans le mug, sous film plastique. Une sorte de cuisson vapeur en fait, qui permet de ramollir un peu les poivrons. La texture se rapproche de celle d’une quiche, c’est vraiment sympa à manger, mais très chaud !

Bon, par contre, impossible de les faire ressembler à la photo du livre, mais c’était pire avec le second, alors tant pis… 😀

Les seconds étaient des mugcakes saumon fumé et boursin. Enfin, “fromage ail et fines herbes” qu’il dit, le livre… mais nous, on a acheté du boursin ! Je crois qu’au niveau texture et goût, c’était mon préféré. Il était un poil plus salé, grâce au saumon, et il y contenait plus d’emmental rapé, donc la texture était encore plus proche de celle d’une quiche.

Mugcake salé saumon et fromage ail et fines herbes, boursin quoi :)

Par contre côté look, après cuisson c’était la cata… Les cakes étaient tout ratatinés dans leur mug, regarde ça :

Mugcake salé, saumon fumé et boursin après cuisson

Et en dessert, des mugcakes pommes et raisins secs. Mais alors là, ça a bouillonné, débordé, c’était catastrophique. Très bon, car comment un mélange pommes, cannelle et raisins pourrait être mauvais… mais j’ai dû mettre trop de sucre, ou pas assez de farine, ou que sais-je encore, c’était un mug-volcan en éruption ! Avant cuisson, ils ont l’air tout sages, tout parfaits, et ça sentait bon la cannelle ! Miam

Mugcake sucré pomme, raisins et cannelle

Mugcake sucré pomme, raisins et cannelle

Après cuisson, c’est la dévastation. Mais c’était délicieux tout de même, il n’y avait juste plus que la moitié du cake dans le mug !

Depuis, on en a testé un nouveau, le mugcake tout choco, et même s’il était trop cuit, c’était assez prometteur pour satisfaire une envie de sucré… 😀

L’astuce c’est donc de ne pas laisser trop cuire le mugcake. Même si on a l’impression que c’est encore trop liquide, même si ça dégouline en débordant après ébullition, il faut laisser le mug refroidir 2 à 3 minutes et le déguster ensuite. La cuisson semble continuer pendant ces quelques instants de repos, et en plus, ça évite de s’ébouillanter les papilles en se ruant sur cette gourmandise !

Et toi, tu fais souvent des mugcakes ? Salés ou sucrés ? T’utilises des mugs particuliers pour ça, ou bien tes mugs de thé/café habituels ? Je demande, parce que si ça se trouve, ça a débordé parce que j’utilisais des mugs trop petits…

 


Ce billet a été publié le 20.03.2014 @ 10:00 dans la catégorie Derrière les fourneaux
Tags: , , , , , ,