Des croque-monsieur sans appareil à croque-monsieur

Bonjour bonjour. Bientôt un mois que j’écris ici… Je m’y plais bien, j’espère que toi aussi d’ailleurs ! Je pense qu’il est grand temps que je partage avec toi ma “recette” de croque-monsieur. Quand j’ai emménagé seule pour la première fois, il y a bientôt 4 ans, je me suis retrouvée démunie, sans appareil à croque-monsieur (ça a un nom cette chose-là ?). Mais ça ne m’a pas empêchée de faire des croque-monsieur ! Parce que oui, on peut en faire quand on n’a pas d’appareil. Et oui, ils peuvent être savoureux. Et non, ça n’est pas forcément les croque-monsieur vendus “tout prêts”, emballés par deux au rayon frais. Place au croque-monsieur au four !

Côté ingrédients, rien de compliqué :

  • du pain de mie complet (je préfère)
  • du jambon blanc
  • du comté
  • de la moutarde (forte ou fins gourmets miam miam)
  • du gruyère rapé

 

Préparation des croque-monsieurDéjà, tu n’oublies pas de préchauffer ton four, à 180°C. Après, je ne vais pas te faire un schéma sur la façon de procéder, ce n’est pas très compliqué, hein… Entre deux tranches de pain de mie, tu mets une tranche de jambon, et des lamelles de comté découpées le plus finement possible pour le côté fromage. Pourquoi du comté ? Parce que c’est meilleur que les tranchettes de “fromage” reconstitué. Et en plus, une fois que tu as utilisé ton comté pour tes croque-monsieur, tu peux manger ce qui te reste avec du pain ou l’utiliser dans une autre recette, contrairement aux tranchettes emballées individuellement qui vont rester dans la porte du frigo pendant des mois voire des années !

Là où ça devient sympa et où tout le monde ne fait pas pareil, c’est la suite : tu refermes l’ensemble, tu tartines le dessus du croque avec de la moutarde. Plus ou moins selon tes goûts, ta moutarde et ta résistance au piquant dans le nez.

Et enfin, tu recouvres de gruyère rapé. Plus tu recouvres, et plus ça sera moelleux, mais plus ça sera gras ! A toi de choisir le juste milieu !

Tu mets au four, directement sur la grille, environ 10 minutes : il faut que ça soit fondu à l’intérieur et sur le dessus, mais pas cramé !

Le croque-monsieur cuit au four avec du gruyère n'est pas sec, mais moelleux !

Bonne régalade !

Toi aussi tu fais tes croque au four ? Je crois que certains mettent de la béchamel sous le gruyère, mais je n’ai jamais testé… De toutes façons, tout le monde fait un peu différemment les croque-monsieur, c’est quoi ta “spécialité” à ce niveau ?


Ce billet a été publié le 24.10.2013 @ 09:30 dans la catégorie Derrière les fourneaux
Tags: , ,
8 blablas... au sujet de “Des croque-monsieur sans appareil à croque-monsieur”
  1. Avatar Kokille écrit : October 24th, 2013 @ 09:36  

    Miam ca me donne faim !


  2. Avatar addline écrit : October 24th, 2013 @ 09:54  

    Ahah ! Là, “de bon matin”, j’aurais plutôt tendance à vouloir boulotter des cookies que des croque-monsieur 😀


  3. Avatar Malvi écrit : October 30th, 2013 @ 12:10  

    Hummm c’est simple mais ça me donne faim et ça à l’air très bon.


  4. Avatar addline écrit : October 30th, 2013 @ 22:48  

    Oui, parfois le plus simple suffit ! :)


  5. Avatar Comète écrit : November 2nd, 2013 @ 19:11  

    Miam ! ça donne envie !! J’en fais assez souvent, simple, rapide, efficace :)


  6. Avatar addline écrit : November 4th, 2013 @ 22:18  

    Oui, c’est super pratique ! Parfois, je pourrais manger ça tous les soirs de la semaine pour ne pas me prendre la tête sur les menus (#viedecélibataire :D) mais ça ne m’aiderait pas à rentrer dans mes jeans !


  7. Avatar Frédo écrit : December 12th, 2013 @ 02:11  

    La petite astuce très simple qui rend le croque encore plus moelleux c’est de faire un peu “tremper” le gruyère râpé dans un bol de lait avant de le repêcher à la fourchette pour le déposer sur le dessus 😉


  8. Avatar addline écrit : December 13th, 2013 @ 14:13  

    Ahhhh, très bonne idée ! Merci, je testerai la prochaine fois :)