Collection automne/hiver, la tartiflette St Nectaire

Bonjour. Je ne sais pas toi, mais en ce qui me concerne, j’adore l’arrivée de l’automne pour ses températures qui baissent et qui incitent à manger autre chose que des salades… Des plats chauds, familiaux, souvent un petit peu gras, tout ce qu’il faut pour se faire des réserves pour l’hiver, quoi ! Faire des tartiflettes, pleines de vin, d’oignons bien fondants, de crème et de fromage est un réel plaisir. J’adore la variante à base de Saint Nectaire, beaucoup plus douce et crémeuse, presque (c’est vite dit) délicate ! Mon frère m’a ramené un Saint Nectaire d’Auvergne, alors place à la tartiflette !

Pour une tartiflette pour 6 gourmands, il faut :

  • 1,5kg de pommes de terre
  • 1 Saint Nectaire fermier
  • 3 beaux oignons
  • 20 cl de crème fraîche entière liquide
  • 20 cl de vin blanc, de type Apremont
  • 300 g de lardons fumés
  • sel, poivre

 

Comment procéder ?

Dans un premier temps, faire cuire les pommes de terre dans de l’eau bouillante pendant 30min.

Pendant ce temps, préchauffer le fou à 200°C.

Emincer les oignons, et les faire revenir dans un peu de beurre pendant une dizaine de minutes. Quand ils commencent à devenir translucide, ajouter un demi verre de vin blanc et laisser cuire à feu moyen encore 5 minutes. Ajouter les lardons et faire revenir l’ensemble.

Une fois les pommes de terre cuites, il faut les peler, et les couper en tranches. Toute la difficulté est de faire des tranches ni trop épaisses, ni trop fines (sinon elles se réduiront en purée quand tu les disposeras dans le plat)

Dans un plat allant au four (genre plat à gratin), placer une première couche de pommes de terre. Saupoudrer de poivre, puis disperser un peu du mélange oignons/lardons. Continuer ainsi (pommes de terre – oignons/lardons et poivre) jusqu’à épuisement des stocks. Attention à laisser un peu de place pour le fromage, sinon ça débordera !!!

Une fois la dernière couche disposée, compléter le plat en versant la crème fraîche liquide et le vin blanc. Attention à bien en mettre partout, sous peine de se retrouver avec un coin au goût fort en vin, ou un coin pauvre en crème… Pas de jaloux comme ça !

Enfin, ne pas oublier le fromage (ça serait con quand même… !). Tu prends le fromage entier, tu le coupes en deux dans l’épaisseur, et tu déposes chaque côté croute vers le haut. Comme ça, quand il va cuire/fondre, le fromage va couler sur les pommes de terre et se mélanger à la crème fraîche et au vin… Miam !

Tu mets le plat au four pendant 30min. Le fromage doit être bien fondu et coulant. La croute ayant cuit, elle est mangeable (et même délicieuse).

Tartiflette au Saint Nectaire

N’hésites pas à en faire beaucoup. Comme la tartiflette est toujours encore meilleure une fois réchauffée, je me débrouille généralement pour avoir des restes 😉

Et toi, tu fais souvent de la tartiflette ? Avec du Reblochon uniquement ou parfois avec d’autres fromages ou d’autres charcuteries ?


Ce billet a été publié le 04.11.2013 @ 10:30 dans la catégorie Derrière les fourneaux
Tags: , ,